ZeMonBlog

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16

Echo du 13/07… et résonnances

07/21/2018

Cet écho perçu hier dans une galerie en vue du quartier Beaubourg : « En ce moment, il y a un retour à la peinture réaliste »…

Folklore sexuel de Jan Fabre, rue Grenier-Saint-Lazare ou l’art travesti de la singularité de J.F.

07/08/2018

Jan Fabre aime le déjà vu…

Ronan Barrot chez Claude Bernard

06/29/2018

Je me demande à partir de quels arguments créatifs ce peintre habile, amoureux d’effets de pratiques…

Dessins de Richard Deacon aux Beaux arts

06/28/2018

Les divers carnets exposés reflètent autant de voyages créatifs du dessin que de plaisir de le concevoir artistiquement

C’est joli Mary Cassatt au musée Jaquemard André, sauf que…

06/28/2018

Plus complaisante qu’approfondie malgré sa surface contemporaine, sa peinture attachante et insouciante campe un joli travail de peintre du dimanche

Coder le monde, au Centre Pompidou

06/25/2018

L’apparence mimétique de productions plastiques semblant embourbées dans des « briques Légo », des effets 3D, avec ou sans lunettes, qui peinent à s’alléger, se baroquiser, qui se bornent à des « ambiances sonics » donnent parfois le sentiment d’être sans réel fond subjectif

Peter Soriano, galerie Fournier, une affaire sans humour ni sens poétique.

06/16/2018

Il faut un gros effort personnel de poésie visuelle pour discerner qu’il s’agit de recherches, que chaque composition est plus qu’une fin en soi…

Salo VI : Ile aux trésors, capharnaüm, fourre-tout, brocante, et parfois soldes

06/14/2018

Dans son capharnaüm d’images d'érotismes et de pratiques plastiques (pas toujours sexy), l’ensemble est descriptif ou illustratif, ésotérique ou/et onirique, tendre et charnel, ou lascif et pornographique…

Les privilèges irréversiblement créatifs de Chloé Julien, à la galerie La Voute

06/10/2018

Chloé Julien expose ses collages, ou plutôt ses décollages — ses envolées plastiques serait plus juste — où le collage est juste le moyen plastique sur lequel, s’étant bien documenté, elle s’est appuyée pour produire des œuvres faites des regroupements furtifs de morceaux d’images, lesquelles sont faites de tout et de rien — au fond, plutôt des corps…