ZeMonBlog

Truphémus, « rétrospective » chez Claude Bernard, le temps d’Art Paris

12 avril 2018

Truphémus, surtout, imaginer peindre.

Les pans d’architectures d’un lieu, le mur de la toile et ses surfaces peintes, ou les écrans, loin de faire obstacle à la vue induisent son fond d'image picturale. Truphémus sans discontinuer semble questionner l’objet de son tableau, le lieu supposé de son travail, qui est sa pensée même. Parallèlement, le regard s’ouvre, se découvre ouvrant, hésite et imagine, indivise l’image. Paradoxalement.

Noé Soulier, la danse dans son statut Sandrine Elberg et les poussières d’étoiles, galerie du Crous