ZeMonBlog

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18

Fédérique Lucien statique à la galerie Fournier

11 novembre 2018

Les œuvres semblent ignorer la différence entre une plasticité mobile, celle de Matisse, et des productions esthétiques fondées sur la répétition formaliste d’un procédé technique.

Peindre, travailler ! Créer, travailler : oxymore

23 octobre 2018

L’exposition est reportée, indéfiniment…

A la Fiac.

21 octobre 2018

A la Fiac, de ci de là…

« Rétrospective » Georges Mathieu chez Templon.

13 octobre 2018

Georges Mathieu dans son style indéfiniment ridicule, vide et égotiste…

Hermann Nitsch naufragé galerie RX.

10 octobre 2018

Aussi imposantes et apparemment lyriques qu'elles soient, les œuvres ne tiennent qu’à cause d’un gigantisme à travers lequel le peintre tente de sauver son art qui n’est plus qu’une coquille vide et une apparence vaine.