ZeMonBlog

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17

Salo VI : Ile aux trésors, capharnaüm, fourre-tout, brocante, et parfois soldes

06/14/2018

Dans son capharnaüm d’images d'érotismes et de pratiques plastiques (pas toujours sexy), l’ensemble est descriptif ou illustratif, ésotérique ou/et onirique, tendre et charnel, ou lascif et pornographique…

Les privilèges irréversiblement créatifs de Chloé Julien, à la galerie La Voute

06/10/2018

Chloé Julien expose ses collages, ou plutôt ses décollages — ses envolées plastiques serait plus juste — où le collage est juste le moyen plastique sur lequel, s’étant bien documenté, elle s’est appuyée pour produire des œuvres faites des regroupements furtifs de morceaux d’images, lesquelles sont faites de tout et de rien — au fond, plutôt des corps…

Galerie Templon, Motherwell version « Open séries », façon questionnements en séries sur la peinture

06/01/2018

Des années qu’on n’avait eu l’occasion de voir des œuvres de Robert Motherwell. Et tout d’un coup, vingt toiles de la série emblématique des « Opens »…

Truphémus, « rétrospective » chez Claude Bernard, le temps d’Art Paris

04/12/2018

Truphémus, surtout, imaginer peindre.

Sandrine Elberg et les poussières d’étoiles, galerie du Crous

04/09/2018

Portée par son art de la photographie, Sandrine Elberg, admiratrice silencieuse des voyageurs romantiques et peut-être nostalgique des horizons imaginaires du pictorialisme entreprend de partager ses balades cosmogoniques.

Tour des galeries rue Chapon et ailleurs

04/01/2018

Ce 30 ème jour de mars, rue Chapon et la suite

Unwillinness – Réticence – par Gabrielle Wambaugh

03/28/2018

Ça manquent de socle!…

Drawing Now 2018… Maciej Haufa, galerie RCM. Tout de même !

03/24/2018

Une surprise et une découverte de taille, où la finesse et le plaisir subtil de créer dominent.

« Apparitions sentimentales » par Edi Dubien, Galerie Dutharc. Quelle histoire !?

03/16/2018

Les œuvres laissées aux flottements comme aux fléchissements simultanés du goût et la raison sont à voir comme des calques superposés créent du réel en conciliant surfaces  et écrans.